Author Archives: 11403284

“Le havre de paix du voyage”

La journée s’annonce bien avec une petite brise du matin en plein coeur de la ville de Hangzhou – chef-lieu de la province de Zhejiang. Après une visite riche en découvertes dans les ateliers de couture et de travail de tissu à l’usine Hempel et High Fashion Company, Maia et Marc nous ont emmené dans un des endroits les plus apaisants et régénérants de toute notre voyage qu’est le temple bouddhiste Lingyin “灵隐” - signifiant “la retraite de l’âme” littéralement.

Sitôt que nous fûmes entrés dans le périmètre, l’immensité de la surface du temple se fit d’emblée sentir. Surmonté par de grands bois et de vastes clairières, le charme du lieu sacré semble bien se déployer davantage.

4  5

1 01.14.45

Les sculptures de multiples bouddhas dans de diverses positions ont tous attiré notre attention et stimulé notre curiosité. Notre guide chinoise nous conta ensuite l’histoire qui lie ces derniers dans leur époque respective. Le plus éminent de tous étant le Bouddha Sakyamuni, le précurseur et prophète de la religion (philosophie) bouddhique que nous connaissons aujourd’hui. Ayant atteint par lui-même la voie de la non-souffrance, l’élevant à l’éveil ultime – communément sous le nom de “nirvana” – les adeptes bouddhistes n’hésitent aucunement d’accourir à ce lieu sacré afin de le vénérer, en signe de bonheurs, joies et prospérité.

_______________________________

 

Elle nous a fait également part de divers mythes populaires, faisant figurer certains esprits protecteurs sous forme d’êtres humains, tels que les protecteurs des 4 directions (nord, est, ouest et sud) dans le temple du Bouddha joyeux (le petit gros bouddha). Ceux-ci sont supposés lui tenir pour bouc émissaire et éviter tout mal à son encontre. Notre guide continuant de nous informer des pratiques usuels des bouddhistes, nous remarquons soudainement de petites statues de bouddhas assemblés, s’imbriquant, et formant une sorte de petites pagodes. Selon ses dires, les pratiquants fervents faisant des actes de bienfaisance et des donations se font usuellement graver leur nom sur le dos de ces dernières en signe de chance et félicités de la vie.

6    7    8    10

                                       9

S’immergeant davantage dans le temple, nous sommes de surcroît impressionnés par d’énormes effigies de Bouddha en de couleurs vives et en or éclatant. Subjugués par leur somptueuse magnificence, nous nous situons dans lieu même où se tient les cultes bouddhistes (encens, prières etc.). Les Bouddhas en position de lotus représentant la voie par la méditation attirent véritablement nombre d’adeptes et de touristes. Les animaux des 12 cycles horoscopes chinois sont représentés en des héros humains, entourant de manière impressionnante l’effigie du prophète bouddhiste.

2

D’autres objets spirituels importants ont tout aussi bien retenu notre attention telles que les “trophées” en or dans un petit monastère à l’intérieur du lieu sacré. Les noms des moines ayant accumulé de considérables mérites y sont gravés, et exposés au grand public, commémorant leur accomplissement et contributions tant à la philosophie bouddhique qu’à l’établissement du lieu sacré Lingyin.

2

À la sortie, nous nous sommes retrouvés avec tous les membres du groupe ainsi que les professeurs et la guide. Le lieu nous laisse ainsi un sentiment très apaisant, ressourçant et régénérant grâce à l’harmonie saisissante qui y régnait. Imaginant le temple Lingyin avec moins de touristes, animé par les chants des soutras des moines, dans un climat doux et paisible, nous nous croirons presque dans un lieu idyllique où l’homme coexiste à merveille avec les éléments de la nature.

1

Nous remercions ainsi vivement de notre guide chinoise – Kelcy – de nous avoir si bien imprégnés aussi bien dans l’histoire des religions de la chine, que dans ce milieu spirituel singulier et saisissant.

Alexandre Clemente et Pichteerath Pangphairee