Author Archives: KEN

Visite de Blancpain

Blancpain Groupe (2)

Ce mercredi 9 juillet, après une journée passée entre groupe de projet, nous avons eu l’opportunité de visiter le plus vaste magasin au monde de Blancpain.

Il faut tout d’abord savoir que pour les Chinois, une montre est considérée comme un accessoire de beauté, comme un bijou, plutôt qu’un accessoire leur servant à savoir l’heure qu’il est. Les montres de luxe sont aussi portées afin de montrer l’appartenance à une classe sociale et leur ponctualité.

Concernant le marché de l’horlogerie de luxe en Chine, une diminution de plus de 20% des ventes a été constatée s’expliquant notamment par l’interdiction du gift-giving, technique utilisée par les investisseurs pour corrompre des hauts dirigeants par exemple.

Les clients principaux du marché de l’horlogerie de luxe en Chine sont principalement des hommes d’affaires d’une trentaine d’année, tandis qu’en Europe ce sont plutôt des hommes d’une cinquantaine d’années.

Concernant Blancpain, en quelques mots, c’est une compagnie de montre de luxe suisse avec son siège social en Suisse à Paudex. Il s’agit de la plus ancienne compagnie de montres au monde, crée en 1735 par Jehan-Jacques Blancpain.

Durant la visite nous avons eu le plaisir d’assister à la présentation de M. Jack Liao, Vice-Président de Blancpain en Chine, qui nous a expliqué comment Blancpain s’efforce de mettre un point d’honneur à créer une relation-client forte. En effet, dans le magasin où nous étions, Blancpain offre la possibilité d’accéder à une librairie avec des livres recommandés par leurs propres ambassadeurs et clients, mais aussi un salon pour fumer son cigare ou même un bar où les clients peuvent déguster différents vins suisses accompagnés de fromages et charcuteries. Grâce à ces infrastructures, Blancpain renforce sa relation avec ses plus fidèles clients en leur transmettant la culture des montres de luxe et les valeurs de l’entreprise.

Nous avons pu constater par nous même l’intention toute particulière portée à leur clientèle par le chaleureux accueil qu’ils nous ont réservés à l’arrivée dans leurs locaux.

Blancpain mignardises (2)

Nous avons aussi appris que Blancpain conserve son savoir faire suisse en important ses produits directement depuis la Suisse. L’entreprise s’est cependant adaptée au consommateurs chinois en proposant un modèle spécial où un dragon est gravé dans le cadran ou sur une montre proposant un calendrier chinois qui est différent du format habituellement utilisé en Occident!

Enfin, la visite s’est terminée par une visite de l’atelier où nous avons pu voir le travail minutieux et appliqué des employés réparant les montres. Ils nous ont par ailleurs appris que leurs montres ont en moyenne 200 pièces à assembler et l’une d’entre elles en compte même 450.

Blancpain Blouses Blanches (2)

Ainsi s’est terminée notre journée et nous tenions à remercier chaleureusement le magasin Blancpain se situant à Xintiandi pour leur merveilleux accueil.

 Blancpain entrée (2)

Ken et Céline

Swissnex & Shanghai Young Bakers

Swissnex

Notre journée de mardi s’est terminée par une visite des locaux de Swissnex China. Nous avons été accueilli par Elsa qui nous avait concocté un petit cas pratique. Nous étions répartis entre différents groupes et devions essayer d’importer en Chine des articles typiquement suisses tels que des St-Bernard, un étendage, du Cenovis, des Biberli, des skis Stöckli ou même un cor des alpes. La communication du produit a donné lieu à de jolies trouvailles:

  • Saint-Bernard, the emperor of dogs
  • With Cenovis, eating becomes special
  • Stöckli, Swiss ski style
  • With a Stewi, dry your clothes and keep your family clean
  • Feel Swiss purity
  • Biberli, a bite of Switzerland

Par la suite nous avons eu la chance de pouvoir assister à une présentation très dynamique de Pascal Marmier concernant l’entreprise Swissnex. Il nous a parlé du système d’éducation en Chine ainsi que de l’innovation. Swissnex offre aussi son aide à des start-up pour se lancer. Après une série de questions-réponses, nous avons pu profiter d’un buffet entièrement préparé par l’ONG Shanghai Young Bakers.

L’ONG nous a été présentée par Floriane Lemoine, Project Manager. Le but de cette ONG est d’aider des jeunes défavorisés à être indépendants en leur permettant d’intégrer une formation d’une année en pâtisserie. Les jeunes effectuent 2 semaines de cours et 2 de pratiques par mois lors desquels ils sont encadrés par des chefs pâtissiers intégrés à l’ONG ou faisant partie d’hôtels de Shanghai. Ainsi les apprentis ont une opportunité d’obtenir un emploi après leurs études dans les cuisines de grands hôtels. Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur Shanghai Young Bakers, allez visiter leur site internet: www.shanghaiyoungbakers.com/home ainsi que leur page Facebook: shyoungbakers.

photo

Ken, mardi 8juillet 2014